COVID-19: Mise à jour (2)

Au début de la nouvelle semaine, comme promis, nous voulons vous informer de toutes les nouvelles importantes concernant la crise de COVID-19 et nos Trackdays. Nous avons essayé de nous informer des développements les plus importants dans les pays qui nous intéressent :

  • Allemagne
  • Benelux
  • France

en vue d'éventuelles restrictions.

Allemagne

Ces derniers jours, nous avons eu de bonnes surprises pour les fanatiques du Trackday. Le vendredi 24 avril, le Nürburgring a annoncé que la Nordschleife ouvrira à nouveau ses portes pour les tours touristiques à partir du 30 avril. Un "concept COVID" a été développé pour éviter le contact entre les pilotes. Ceci est bien sûr accompagné de certaines restrictions, qui sont les suivantes (extrait)

  1. Les billets ne peuvent être achetés qu'en ligne
  2. Toutes les places de parking autourdu circuit restent fermées
  3. Deux personnes au maximum sont autorisées dans un véhicule. De même, le copilote ne peut pas être changé pendant toute la journée


Nous avons également reçu le message que le Bilster Berg permet déjà des trackdays plus petits (~10 personnes).

Comme nous l'avons déjà écrit dans notre dernière mise à jour, nous travaillons également sur notre propre "Conecpt-COVID". Comme nous nous concentrons déjà sur un briefing en ligne pour les pilotes (GP Days E-Briefing) ainsi que sur un enregistrement en ligne, notre objectif actuel est d'éviter tout contact sur place.

Dans la perspective de notre trackday sur le Bilster Berg le 12 juin, nous allons essayer de discuter d'une stratégie claire pour notre événement avec les opérateurs du circuit et les autorités locales dès que possible.

Le gouvernement allemand veut discuter la prochaine phase de deconfinement le 6 mai. Nous considérons que l'interdiction actuelle des grands rassemblements jusqu'au 31 août ne pose pas de problème. Normalement, moins de 100 personnes sont présentes lors d'une trackday.

Belgique

La Belgique continue également à donner des signes positifs. L'objectif est ici de parvenir à une deconfinement en plusieurs phases.

Dans un premier stade, les entreprises B2B et industrielles doivent reprendre leurs activités à partir du 4 mai. Cependant, des événements comme les trackdays semblent toujours être interdits.

À partir du 11 mai, la majorité des magasins seront autorisés à ouvrir - bien sûr, uniquement dans des conditions très strictes. Tous les autres services, comme les salons de coiffure, doivent rester fermés. Ici aussi, nous voyons peu de chances que les trackdays soient autorisés.

Les petits rassemblements privés pour les mariages ou les enterrements seront à autorisés à partir du 18 mai. Les excursions d'une journée en Belgique et les activités de plein air avec plus de deux personnes seront également autorisées. Nous pensons qu'à partir de cette date, il y aura également plus d'informations disponibles sur la mesure dans laquelle et quand les trackdays sont autorisés.

La dernière phase, à partir du 8 juin, sera particulièrement intéressante. Il devrait y avoir la possibilité de rouvrir les frontières au trafic touristique. En outre, des événements en plein air de moindre dimension seront possibles. Pour notre trackday à Mettet le 23 juin, ce serait le moment idéal !

France

Le gouvernement français envisage un nouvel phase de deconfinement à partir du 11 mai. Ce que cela signifie exactement est encore quelque peu caché pour nous ici. 

Toutefois, plusieurs rapports indiquent que les circuits seront autorisés à reprendre leurs activités à partir de cette date. Au début, cependant, uniquement pour les équipes et les pilotes professionnels. À partir du 15 juin, il est question d'ouvrir les pistes à un public.

Il semble cependant que pour une affirmation claire, nous devions attendre les prochains rapports officiels du gouvernement français. Bien sûr, nous vous informerons des dernières nouvelles ! Nous sommes beaucoup plus optimistes sur notre trackday à Dijon le 31 juillet qu'il y a quelques semaines !

Comme toujours, vous pouvez nous contacter si vous avez des questions !

Veuillez noter que nous ne pouvons assumer aucune responsabilité pour ces informations. Veuillez nous faire savoir si vous avez d'autres.

Restez en bonne santé !

  • Votre équipe GP Days !


Sources : Nurburgring, Bloomberg, Brussels Times, Endurance24, Bird&Bird


Laissez un commentaire